Archive pour octobre, 2020

Juste avant le passage à l’heure d’hiver !

Covid-19 oblige, les regroupements sont limités à 6 personnes Maxi mais la préfecture autorise une pratique du vélo à 10 Maxi. Ça tombe bien ce matin nous sommes 5 :-) . Le 6ème homme est cas contact et ne souhaite pas nous contaminer en cas de positivité :-( .

Le circuit initialement prévu mesurait 58km et contenait des bosses. Le départ est annoncé à 08h30. Je vous laisse faire les calculs :-) . Nous avons réussi à raisonner notre président (ce n’est pas chose aisée ;-) ) et avons obtenu deux autres traces : une de 51km et une autre de 45km.

On part pour la 51 ! On commence par grimper à … La tour de Montlhéry ( nous n’y sommes pas allés la semaine passée). Ouf, elle est toujours là ! On arrive, ou plutôt Seb arrive sur le parking de l’ancienne gare de Linas (ligne du chemin de Fer de l’Arpajonnais) mais ce n’est pas le chemin du jour. On lui indique et on l’attend un peu plus loin … pour rien puisqu’il a emprunté une autre rue :-( . Après un appel téléphonique on lui demande de nous attendre à Bellejame. On repart à 5 et on fait plein de détours dans La Roche Turpin  en restant groupés de peur de nous disperser (ça arrive toutes les semaines en ce moment). On y fait une pause photo avec port du masque obligatoire. Je vous jure qu’on sourit tous ;-) .

Des indices pour nous retrouver : Guy a encore mis son slip au dessus de son cuissard, Seb a mis le sien sur sa tête, P’tit Cabri a mis son œil de verre, Quentin a mis des gants et des Running et Phil2Fer a enfilé des manchons de compression.

mini_P1150534-2

Puisqu’on parle de Quentin, il faut vous dire que cette année il brûle d’impatience de découvrir ses cadeaux de Noël au pied du sapin. La liste est longue mais allons-y : Un VTT 29 pouces, des pédales automatiques, des chaussures avec cales automatiques et une tenue complète du club de ses rêves : Le « Cycl’O Vtt » de villiers sur orge. Le pauvre, il porte le maillot de son père, rendez vous compte ! ;-) . Père Noël si tu nous entends …

A un moment j’apprends qu’on bifurque sur le tracé de 45km car Seb est invité à déjeuner et doit ABSOLUMENT être de retour à 12h00. Finalement il nous abandonne à 12km de l’arrivée au pied de l’église de Marcoussis. Il pense que nous ne serons pas en capacité de rouler 12km en 45 minutes. Je pense sincèrement que la montée de San-Fransisco l’a effrayé :-) ;-) . Nous, on la grimpe et on file ensuite sur Villiers où nous arrivons devant sa porte à 11h59. Il n’a même pas eu le temps de prendre sa douche. Nous rentrons chez nous prendre la nôtre.

Pas de souci technique sur cette sortie :-) Ha si, Seb est arrivé au rendez-vous avec des pneus qui débordaient de liquide préventif :-( . La pression dans les pneus a tenu toute la sortie : le liquide a joué son rôle :-) .

2020 10 24 a

46,56km parcourus à 15,6 de moyenne avec un D+=578m.

Dans l’après-midi nous apprendrons que le 6ème homme (je ne le nomme pas – secret médical) s’en est allé seul sur le circuit de 51km. Bravo !

Bonne semaine à tous !

Octobre ROSE

Si à vélo tout est plus beau, on peut dire qu’au mois d’octobre « PÉDALER C’EST SEIN » :-)

Encore 8 vététistes présents pour une randonnée en soutien contre le cancer du sein.

Guy nous a tracé une sortie de 60km mais roulante. Toujours pas de pluie et c’est tant mieux. Fait exceptionnel, on ne passe PAS voir la Tour de Montlhéry ;-) . Direction Vert-le-Petit voir nos canards (les fêtes de Noël approchent :-) ).

Comme d’habitude on discute un peu de tout : Bla-bla-bli, bla-bla-bla, nous voici arrivés sans encombre à notre point photo. La cadence de pédalage est assez haute et personne ne s’en plaint … il faut dire que le relief est plutôt plat sur le chemin qui nous mène jusque là. Quelques blagues potaches sont racontées et même quelques mimes dont la visualisation est interdite aux moins de 18 ans, sont réalisés (je préfère taire les noms) dans mon dos pendant que je prépare le studio photo ;-) . Je ne diffuse que la plus sérieuse : Hey président, il faut d’abord regarder mon appareil car le tien déclenche plus tard :-)

mini_P1150531

Assez rigolé, on repart. Tout le monde se suit et la trace nous place devant une grille fermée à l’entrée de la forêt. Pas grave, on a des GPS high-tech :-) . On trouve un chemin pour contourner cet obstacle et retrouver notre trace un peu plus loin. Sauf qu’entre les deux on se retrouve face à un mur ! Pas un vrai enfin si un vrai ! Un de ceux qu’on ne peut franchir qu’à pied à côté de son VTT et encore même à pied c’est très dur :-( .

dav

 

On monte deux autres collines à Courcouronnes (celles du départ des initiations au parapente) et nous prenons la direction du bois des trous où rien ne va plus.

On commence par perdre Louis et Seb : impossible de les retrouver ! On apprendra dimanche que Louis a crevé (à plat d’un seul coup :-( ). Seb l’a aidé et ils sont rentrés ensemble. Louis était bien content car il ne connait absolument pas ce coin et son GPS tout neuf qu’il a depuis plusieurs mois est encore dans son emballage. Bon, c’est vrai j’exagère. Il l’a utilisé une fois !

Guy me réclame ma pompe car son pneu avant tout neuf fuit (cf. article de la semaine passée). Pompe qu’il gardera pour regonfler son pneu plusieurs fois.

On longe la 104 (pas la Peugeot !) et on se retrouve à trois (pas à Troyes !). On vient de perdre Guy, Patrick et François. On attend 10 minutes et ils n’arrivent pas alors on repart. On apprendra dimanche que c’est la valve qui n’assurait pas l’étanchéité et qu’il regonflait son pneu tous les 200m !

Nous laissons Greg sur les bords de l’Orge et on fini à deux. On apprendra aussi dimanche que Bruno a un pneu complètement à plat. Il n’aurait pas fallu attendre le Groupe Guy plus longtemps ;-) .

64,89km parcourus à 19,3 de moyenne et pour cause : seulement 304m de D+

2020 10 17 a

Allez, bonne semaine à tous et courage à toutes les familles qui souffrent de ce cancer qui leur pourri la vie.

Deux pour le prix d’une !

Week-end exceptionnel : Pour ceux qui le peuvent ou le veulent, on peut sortir samedi et dimanche :-)

SAMEDI :

8 présents (9 si on compte P’tit Cabri venu nous narguer avec ses viennoiseries) à 08h00 pour un circuit de 58km. Bast est tout heureux de se voir remettre son premier maillot du club de ses rêves :-) . Pour changer un peu, on commence par monter à la Tour de Montlhéry ;-) .

Il ne se passe rien d’anormal jusqu’à ce que Greg déraille (côté grand pignon. ça lui arrivera 2 fois) :-( . On galère un peu dans La Roche Turpin car les chemins sont discrets mais on les trouve quand même. Seb veut très vite nous quitter mais se ravise car c’est vraiment plaisant de rouler sans le président :-) :-) avec les copains. Bast nous gratifie d’une belle chute à nos pieds en voulant s’arrêter (s’il voulait que ça passe inaperçu c’est loupé ;-) ). On continue notre petit bonhomme de chemin et arrive l’heure de la séparation :-( . On prend notre photo souvenir :

mini_P1150522-2

Finalement c’est un groupe de 3 vététistes qui nous quitte : Seb, Bast et François. On file vers le cimetière du Roi Du Bout Dur et une de ses grimpettes qui y mène. On fait une halte devant son tombeau pour le faire découvrir à Seb … Ah non il est parti !

On plonge alors vers les bords de l’Orge où la prudence est de mise à cette heure là.

Une autre photo :

mini_P1150524-2

Données de Patrick : Ceux présents du début à la fin auront parcouru 58,4km à 16,2 de moyenne avec un D+ de 485m.

2020 10 10 a

 

 

DIMANCHE :

Un peu moins de monde car c’est seulement 2 vététistes qui sont à 08h00 devant la boulangerie (3 si on compte Patrick venu faire quelques emplettes).

Le défi du jour : faire le même circuit que la veille en y ajoutant un détour pour acheter du miel en forêt et tout ça à une vitesse moyenne  supérieure à celle de la veille. Une idée du président qui ne voulait plus en entendre parler la veille au soir ;-) !

Je ne vous raconte pas le début, c’est le même que samedi jusqu’à la sortie de La Roche Turpin. Endroit où Guy qui avait déjà regonflé son pneu AV une fois décide de passer en version « chambre à air ». Dégonfler le pneu (facile), retirer le pneu (facile), nettoyer le pneu et la jante (facile) mais retirer la valve (putain de sa mère ! Mais non Thérèse, d’ailleurs je ne connais même pas votre mère). On casse la valve avec une pince plate, on pousse la valve avec une clé allen jusqu’à la tordre (la clé) et on fini par la chasser en plaçant la clé allen dedans et en tapant avec un pavé :-) . On met le pneu, la chambre à air, on la gonfle et il est 10h06 ! Le défi prend une claque mais on fait quand même une photo :

mini_P1150525-2

On coupe la trace à plusieurs reprises car on veut absolument acheter du Miel :-) . On y arrive ! Nous repartons vers les bords de l’Orge et nous nous posons au bassin du Carouge pour voir quelques coureurs à pied franchir la ligne d’arrivée des Tours des Lacs. Et là … Bast accompagné d’Elie arrivent à VTT dans notre dos. Pris de remords en voyant le beau ciel bleu et le rayon de soleil ils ont enfourché leurs VTT et sont partis randonner :-) . On rentre à 4 jusqu’à Villiers :-) .

2020 10 11 a

Données de Guy : 53,01km parcourus à 16,5 de moyenne avec un D+ de 509m

Quelle foule !

Une fenêtre météo favorable prévue ce samedi matin qui entraîne un gros rassemblement de vététistes devant la boulangerie.

10 au départ et un 11ème qui nous attend à l’étang du Carouge. Que des gars du club puisque Manu et Quentin sont prêts à s’engager et être officiellement des nôtres.

53 km de prévus pour la sortie « normale » et 46km pour les pressés. Pas trop de D+, pas vraiment de boue dans les sous-bois ni dans les traversées de champ du coup la moyenne est plutôt élevée.

Juste arès avoir rejoint Greg, Patrick nous oblige à un arrêt au stand assez long (c’est pas de la F1) pour réparer une crevaison sur la roue AR.

La photo avant la séparation : ça manque encore un peu de Orange, seuls Manu et Quentin sont excusés ;-)

mini_P1150519

Attention pour les soustractions, c’est parti  :

On perd Sylvain et P’tit Cabri à la bifurcation du circuit 46km. Restent 9.

On perd Manu, Matthieu et Quentin à l’étang du Carouge. Restent 6.

On perd Greg après l’avoir raccompagné à Linas. Restent 5.

On monte au pied de la Tour de Montlhéry où on ne perd personne. restent 5.

On se sépare à nouveau au hangar du camping : Les 4 Villiérains monte la rue Guy Moquet et le Génovéfain retourne chez lui tout seul.

Au rayon des découvertes : un single assez étroit (les cintres larges tapaient dans les arbres) tout en dévers avec des racines en travers et des petits murs que nous avons franchis … à pied.

2020 10 03 a

58,62km parcourus à 16,1 avec 380m de D+

Maillotshirt |
Realgolftravel2013 |
Newjordanbasket |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Golf2013
| Foyerdeskidefonddemegeve
| Mag2 la voile