Archive pour juillet, 2019

Etape de montagnes

Aujourd’hui, tout le monde l’attendait, nous avons quelques montées à fort % au menu.

Le peloton de la semaine passée a carrément fondu : seuls 3 vététistes se présentent au départ. On sait donc qui sera sur le podium à l’arrivée ;-)

Le plan et le profil de l’étape :

2019 07 20 a

 

2019 07 20 b

 

Une première partie roulante puis quelques cols avant une arrivée en ligne droite à l’entrée de Villiers sur Orge.

La route est fleurie,

IMG-20190720-WA0000

IMG-20190720-WA0001

mais semée d’embûches :

IMG-20190720-WA0002

Crevaison roue arrière pour Philippe,

IMG-20190720-WA0003

Rupture de serre casque pour notre Maillot Jaune AlaGuy. Personne AlaPatrick n’attaque pas. Il y a des règles dans le peloton :-)

Nous nous présentons au pied du col de la Madeleine (St-Rémy-Les-Chevreuse). Les habitants se sont pris au jeu et nous accueillent dans une explosion de couleurs. Ah bon, c’était pour la GayPride ! Bande d’ … ingrats !

IMG-20190720-WA0004

Une arrivée groupée en haut de ce col mythique où le Maillot jaune est bien protégé par ses coéquipiers :

mini_P1150077

Une photo s’impose pour le podium provisoire : 1er AlaPhilippe, 2nd AlaGuy et 3ème place pour AlaPatrick.

IMG-20190720-WA0005

Après quelques passages en sous-bois nous arrivons en Lozère où, par ces fortes chaleurs, un ravitaillement est prévu :

IMG-20190720-WA0006

C’est finalement le podium définitif car l’abus d’alcool est dangereux pour les fins d’étapes (les photographes, les fans, les policiers, les ronds-points voire les barrières) !

1er AlaGuy qui conforte son maillot, 2nd AlaPatrick qui gagne une place et AlaPhilippe qui complète le podium. Travail remarquable des lieutenants.

Le COV ramasse toutes les bonifications en haut des cols et des faux cols (voir les demis bien frais) ;-)

mini_P1150078

Seul ombre au tableau ; un carton jaune distribué à AlaBruno pour un désistement de dernière minute.

IMG-20190720-WA0007

Pas de Vélo-Club aujourd’hui mais une grosse sieste avant de regarder le Gruppetto dans l’ascension du TOURMALET ;-)

BONNES VACANCES A TOUS !

 

C’est QUI le patron ?

Ce matin c’est une grosse étape au programme : de la distance, du dénivelé, de la chaleur et quelques surprises …. Les visages sont fermés, le départ a été avancé et toutes les équipes sont tendues.

2019-07-13 photo

Dans le gruppetto, il y a : le maillot jaune, le meilleur jeune (maillot blanc qui est souvent devant), un équipier de l’équipe Bosch electrical engine, le maillot bleu (veille du 14/07) et deux équipiers du Cycl’O VTT, une équipe très sélective qui s’est illustrée dans de nombreuses épreuves.

Très vite, on comprend que les coureurs se connaissent bien, les relais sont fluides, on attend les retardataires en haut des cols, on va rechercher les égarés et ça discute allégrement.

Dans la montée de « La planche- des-belles-filles », avant la Folie Bessin, que le groupe emprunte pour la première fois, c’est l’hécatombe. Le groupe explose et c’est la Bosch electrical engine qui passe en tête devant le maillot jaune. Après cette difficulté, il faut penser à refaire le plein, un petit passage au cimetière de l’Orme à Moineaux. Effectivement, pas de porteur de bidons dans ce groupe.

Parmi les surprises, un gros chien hargneux qui a tenté d’isoler le coureur le plus dodu, un faisan, de la poussière et quelques frayeurs dans les ornières….

2019-07-13 tracé

Sur ce parcours  exigeant, 3 coureurs ont choisi l’option  « raccourci » pour être à l’apéro à midi. Le maillot  blanc est rentré seul vers Saulx (pas de car dans cette équipe) et le patron a terminé les 58 km avec un équipier, avec le petit regret de ne pas avoir franchi la barre des 60. Il y avait 790 m de D+, le tout avec une moyenne à 14.2 km/h

 

La chaudasse !

Bien évidemment, je ne fais pas référence à la love story de Bruno (cf. article « Les cadoles » ) tombé amoureux fou d’une laie provocante avec un gros appétit sexuel. Je veux juste évoquer le climat de ces derniers jours et la chaleur qui nous a accompagnée pendant toute la rando. En parlant de Bruno, il est passé nous faire un petit coucou avant notre départ. Il en a profité pour nous montrer son gros … hématome (souvenir d’une chute au raid des Cadoles).

Partis à 4 de Villiers avec une température de 22°C qui finira par  monter à 31°C. Le défi du jour : un circuit de 60,5 km qui doit nous emmener redécouvrir la voie d’essais de l’Aérotrain conçu par l’ingénieur Jean BERTIN.

2019 07 06 h2019 07 06 g

Voici l’état de la zone d’essais aujourd’hui :

2019 07 06 f

Notre circuit du jour, qu’on aurait pu appeler « elle est où la trace GPS » tant nous nous sommes posés la question. Chemins devenus privés et d’autres impraticables faute d’entretien.

2019 07 06 a0

Le relief :

2019 07 06 a1

Matthieu qui fait partie de la bande ce matin est contraint de nous quitter à Bris-sous-Forges. Il est rentré sans encombre par les bords de l’Orge. Il n’a pas échappé à la pause photos.

mini_2019 07 06 c

Une autre pour y voir « Le cœur des hommes » :-)

mini_2019 07 06 d

Nous ne sommes donc plus que trois à circuler de temps à autre sur les pavés (menteur !). Il fait chaud, très chaud, trop chaud ! Arrêt obligatoire aux fontaines (nos gourdes ne contiennent pas assez :-( ).

Et tout à coup, sous les pavés ;-) , la plage ! :-) Celle de Janvry, la seule, l’unique et merveilleuse plage placée sur notre parcours. Certes les cocktails (que nous n’avons pas pris) ont remplacé les vins chauds mais quel dépaysement !

mini_2019 07 06 e

On repart après avoir à nouveau rempli nos gourdes, abandonnant toutes ces belles naïades qui n’avaient d’yeux que pour nous. Encore un mensonge puisqu’elles ne regardaient que « Capitaine Superslip » :-) :-) .

Cette rando commençait par l’ascension de la Tour de Montlhéry, elle se termine par celle des lacets de San Fransisco.

Bilan de la sortie : 64 km parcourus en 3:28 soit à 17,6 km/h de moyenne. Pour le D+, le chiffre du jour c’est 673 m.

 

Les Cadoles

C’était dimanche 30 juin 2019 et 4 vététistes du club y étaient déjà le samedi 29. Où ? Au raid des Cadoles ! Oui, mais où ? A Mussy-sur-Seine dans l’Aube (10) mais tout proche du département de la Côte d’Or (21). Ça c’était pour la Géographie.

Pour les cours de Français : Qu’est ce qu’une « Cadole » ? Tout d’abord je dirais qu’il ne faut pas confondre avec la « Cagole » qui est une jeune femme qui en fait trop pour tout. En langage populaire, on dirait que c’est une pouffe, une pétasse… mais on peut aussi la définir comme une déesse de la rue. Elle a une arrogance et elle n’a pas peur des mecs. Son équivalent masculin est le « Cacou ».

La « Cadole » est une cabane de vigne en pierre sèche bâtie avec les pierres retirées des vignes lors de la création ou de l’entretien de ces dernières. Les pierres les plus communes servaient à dresser les murs bas qui délimitaient les parcelles de vigne. Les pierres les plus belles, plates, larges et faciles à appareiller, étaient réservées à l’édification des cabanes. Chaque « Cadole » desservait une parcelle et servait d’abri au vigneron où il y trouvait chaleur en hiver, fraîcheur en été et refuge contre les intempéries.

Arrivés au gîte samedi sous une chaleur étouffante digne du désert de Las-Vegas (pourquoi pas, j’écris ce que je veux !), nous décidons d’aller nous rafraîchir dans une cave de champagne (12°C). Polis comme nous le sommes nous ne refusons pas la dégustation proposée :-) Brut tradition, Brut réserve, Brut neutre (sans ajout de liqueur) et Brut rosé. :-)

mini_20190629_181156

mini_IMG-20190630-WA0028

mini_IMG-20190630-WA0033

Au fait, qui était là ? Guy, son beau-Frère Pierre, Bruno, Patrick, Philippe et nos femmes sauf celle de Bruno … qui, le volage, s’est quand même trouvé une compagne pour la soirée :

mini_20190629_174533

Celle qu’il pensait être une grosse cochonne s’est avérée être une laie ! On verra la tête des marcassins l’an prochain :-) :-) :-)

Bon le temps passe et il est l’heure de l’apéro et du barbecue.

mini_P1150051

mini_P1150058

C’est le jour J et il faut passer aux choses sérieuses : le VTT pour les hommes et la randonnée pédestre pour les femmes (15 km). La laie renonce épuisée par une nuit torride, je n’en dirais pas plus (enfin Bruno a une SEXTAPE pour ceux que ça intéresse) ;-)

Nous nous étions inscrits sur le parcours VTT de 55km avec 1150m de D+ mais la météo sur place ( 24°C au départ et c’est monté rapidement à 35°C)  nous a fait changer d’avis au 18ème kilomètre (on roulait déjà depuis 1h et 30mn). Nous nous sommes donc rabattus sur le parcours de 42 km avec 860 m de D+. Pour ne pas rester sur notre faim à la fin du raid nous avons fait les 13 km qui nous séparaient du gîte en VTT. Seul Patrick est puni car il doit ramener sa voiture (j’espère qu’il ne nous en veut pas).

2019 06 30 a

 

2019 06 30 b

 

mini_P1150062

mini_20190630_214327

55 km, 3h 54 mn, 14,1 km/h de moyenne et 999 m de D+. 1150 participants (ça nous a fait rêver. Parole de trésorier ! :-) )

Quelques photos avant de rentrer sur Villiers :

mini_P1150063

mini_IMG-20190630-WA0014

mini_P1150071

Week-end très sympa ! A renouveler le 20 octobre 2019 dans le Morvan ? Save the date !

Maillotshirt |
Realgolftravel2013 |
Newjordanbasket |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Golf2013
| Foyerdeskidefonddemegeve
| Mag2 la voile